Briefings politiques / Policy briefs in French

Nos briefings politiques analysent des questions importantes de la politique agricole en Afrique. Ces briefings sont traduit de l’anglais – les versions originaux se trouvent dans la section Policy Briefs.


Latest articles

Le ministère de l’Agriculture au Malawi remplit-il bien sa mission ?
February 1, 2008 / Briefings politiques / Policy briefs in French

La mission du Ministère de l’Agriculture (MdA) est de promouvoir et d’accélérer un développement agricole diversifié et durable, pour stimuler la croissance économique et contribuer à la réduction de la pauvreté. Le MdA est chargé de promulguer des lois, de réguler les affaires agricoles, coordonner la formation, et collaborer avec les autres dépositaires d’enjeux du secteur ; il supervise aussi les organismes paragouvernementaux auxquels il accorde des prêts.

Les commercialisations agricoles: les conditions égales pour les petits exploitants agricoles ?
October 1, 2007 / Briefings politiques / Policy briefs in French

La croissance accélérée de l’agriculture est considérée par beaucoup comme déterminante pour répondre aux OMD en Afrique. Pour de nombreux gouvernements nationaux et associations internationales de développement, l’intensification et la commercialisation de l’agriculture paysanne jouent un rôle déterminant dans la réduction de la pauvreté. Les avantages potentiels de la commercialisation sont très bien documentés. Selon ce courant de pensée, l’agriculture paysanne a une position unique pour assurer une croissance à large assise dans les zones rurales où la plus grande majorité de la population pauvre mondiale vit toujours.

Déclarations des donateurs : quel rôle pour l’agriculture?
January 1, 2006 / Briefings politiques / Policy briefs in French

Quel est le rôle de l’agriculture aux yeux des organismes internationaux concernés par le développement agricole ? Quel rôle jouent le marché et l’état ? Ce document de synthèse examine quatre déclarations faites récemment par des organismes d’aide de premier plan et s’interroge sur la manière dont ils voient le rôle de l’agriculture dans le développement.

La politique agricole kenyane
January 1, 2006 / Briefings politiques / Policy briefs in French

Rôle de l’agriculture dans la lutte contre la pauvreté

L’agriculture est le moteur de l’économie kenyane. Elle contribue à environ 25 % du PIB, employant 75 % de la population active nationale. Plus de 80 % de la population kenyane est établie dans les zones rurales et vit, directement ou indirectement, de l’agriculture. Ce secteur est important pour réduire la pauvreté sachant que les groupes les plus vulnérables, comme les gardiens de troupeaux, les sans-terre et les agriculteurs de subsistance dépendent de l’agriculture, qui est leur principale ressource. On peut donc s’attendre à ce que la croissance agricole ait un impact significatif sur une portion plus large de la population que tout autre secteur. De même, les mesures politiques affectant la performance de l’agriculture ont des implications importantes pour l’économie en général.

 

 

Processus de formulation des politiques agricoles au Kenya
January 1, 2006 / Briefings politiques / Policy briefs in French

Au Kenya, le succès de la Stratégie de relance de l’agriculture (SRA), examinée par Future Agricultures dans son document d’information « La politique agricole kenyane », dépend des structures, acteurs et processus politiques affectant la politique agricole kenyane. Ce document d’information examine l’impact de chacun de ces facteurs sur les politiques agricoles kenyanes d’hier mais aussi d’aujourd’hui. Il resitue les différentes étapes politiques présentes dans le cadre de la SRA et vérifie si ces structures et actions sont suffisantes ou non pour la mise en oeuvre de la SRA.

Terres, politique foncière et agriculture paysanne en Éthiopie
January 1, 2006 / Briefings politiques / Policy briefs in French

Terre et régime foncier sont des sujets sensibles en Éthiopie. Trois problèmes cruciaux se posent : d’abord, la taille et le morcellement de l’exploitation et la question de savoir ce qu’est une exploitation « viable » ; ensuite, la sécurité foncière et savoir si le manque de cadastrage/de certification ou la définition d’unités cadastrales freinent les investissements visant à l’amélioration de la productivité ; et enfin, suivre les marchés fonciers et savoir si des marchés en évolution irrégulière réduisent les opportunités de remembrement, d’investissement et de croissance.

Orientations possibles pour l’agriculture au Malawi : défis et dilemmes. (ii) politique
January 1, 2006 / Briefings politiques / Policy briefs in French

Ce document d’information examine les défis et dilemmes auquels sont confrontés les décideurs en matière de politique agricole au Malawi, qu’ils soient issus des processus politiques actuels ou qu’ils soient enracinés dans les politiques et résultats du passé.

Issues pour l’agriculture éthiopienne : options et scénarios
January 1, 2006 / Briefings politiques / Policy briefs in French

Le Premier ministre éthiopien Meles Zenawi a clairement cerné le paradoxe de la politique agricole nationale en 2000 lors d’une déclaration : « L’agriculture demeure notre talon d’Achille et une source de vulnérabilité […] Nous demeurons cependant convaincus que l’agriculture est le seul espoir de développement de l’Ethiopie ». Le fait est que la plupart des Ethiopiens luttent pour vivre sur de petites exploitations agricoles, obtenant de faibles rendements, courant des risques, dans une activité incapable de leur fournir un revenu de subsistance fiable et encore moins de leur permettre de « décoller » grâce à une réduction de la pauvreté ou à une croissance économique durable. Les décideurs politiques et les observateurs, qu’ils vivent en Ethiopie ou à l’étranger, hésitent entre encourager l’investissement dans les petites exploitations, l’agriculture commerciale ou l’abandon de ces fermes familiales sans avenir, en faveur de la diversification ou de l’urbanisation. Ils soulignent souvent que, si l’Ethiopie peut résoudre les problèmes graves de son agriculture, les leçons pourront s’appliquer dans de nombreuses autres régions africaines.