Briefings politiques / Policy briefs in French

Nos briefings politiques analysent des questions importantes de la politique agricole en Afrique. Ces briefings sont traduit de l’anglais – les versions originaux se trouvent dans la section Policy Briefs.


Latest articles

Intensification de la Petite Agriculture en Éthiopie
December 2, 2011 / Briefings politiques / Policy briefs in French

L’approche orthodoxe consiste aujourd’hui à envisager le problème de la petite agriculture en Éthiopie strictement sous l’angle des questions techniques et des ressources. Selon cette perspective, le problème central est le faible niveau de productivité agricole. En réponse, le gouvernement éthiopien a donc mis en place, depuis le milieu des années 1990, un grand programme national d’intensification fondé sur le recours aux technologies. Quel bilan peut-on aujourd’hui tirer de cette stratégie ? Et quelles en sont les limites?

Aide alimentaire et Petite Agriculture en Éthiopie
December 2, 2011 / Briefings politiques / Policy briefs in French

L’Éthiopie est en situation de déficit alimentaire structurel depuis au moins 1980. Elle est aujourd’hui le pays le plus dépendant au monde en matière d’aide  alimentaire. Entre 1990 et 1999, l’Éthiopie a reçu 795 000 tonnes d’aide alimentaire par an, soit environ 10 % de la production céréalière nationale totale. Cette note de synthèse explore les impacts de l’aide alimentaire en Éthiopie et ses implications pour les politiques futures, s’intéressant en particulier aux liens entre aide alimentaire et petite agriculture?

Éveiller le géant endormi de l’Afrique ? Potentielset risques1?
October 10, 2011 / Briefings politiques / Policy briefs in French

Point Info 036 | Juin 2010

Le Future Agricultures Consortium a pour objectif de susciter des débats critiques et d’encourager le dialogue sur les politiques à conduire pour assurer l’avenir de l’agriculture en Afrique. Le Consortium est un partenariat entre divers organismes de recherche basés en Afrique et au Royaume-Uni. Future Agricultures Consortium Secretariat, University of Sussex, Brighton BN1 9RE – UK T +44 (0) 1273 915670 E info@future-agricultures.org

This policy brief draws on the contributions to a joint Future Agricultures and SOAS workshop on “Awakening Africa’s Sleeping Giant?” held at SOAS on June 21st-22nd 2010. Unless otherwise shown in the reference list, all references in the brief are to presentations made at the workshop. Further details of the workshop can be found at www.future-agricultures. org, from where the presentations can also be downloaded.

Politique en oeuvre: Accélération de la Croissance Agricole en passant par PDDAA
April 26, 2011 / Briefings politiques / Policy briefs in French

L’Agriculture est la base de la plupart des économies africaines. Pour des millions de petits propriétaires, l’agriculture est leur gagne-pain, elle soutient la sécurité alimentaire et les efforts de la lutte contre la pauvreté et elle favorise un développement économique plus étendu. La croissance agricole a pourtant été généralement décevante et il y a une préoccupation claire sur la situation de la faim à travers le continent1. L’Agriculture fait face à de nouveaux défis globaux des prix élevés de l’énergie et de l’alimentation et du changement climatique et des échecs internationaux des marchés. Les stratégies de développement agricole, ainsi qu’une productivité accrue et un développement viable contre la pauvreté doivent englober la commercialisation et la croissance à l’initiative du marché.

La terre et le gagne – pain : Sécuriser le développement généralisé et viable
April 26, 2011 / Briefings politiques / Policy briefs in French

La terre est primordiale pour le développement viable. L’agriculture et d’autres activés axées sur la terre soutiennent la plupart des stratégies des moyens d’existence des personnes vivant dans les zones rurales. En investissant dans des technologies appropriées, une gestion et une politique viables, elle a le potentiel d’assurer la sécurité alimentaire, la croissance économique et le développement à grande échelle.

Couplage entre Développement Agricole et Alimentation Scolaire en Afrique Subsaharienne : Une Pers
December 6, 2010 / Briefings politiques / Policy briefs in French

Ce document prend comme point de départ la proposition selon laquelle les interventions de protection sociale liées à l’alimentation peuvent être mises à profit pour promouvoir un changement transformationnel des systèmes d’exploitation agricole à caractère familial en Afrique subsaharienne. Il vise à mettre en exergue la complexité des modalités de transformation agricole associées à l’idée, pourtant apparemment simple, de l’horticulture vivrière locale pour les repas scolaires (HGSF / home-grown school feeding), une idée de plus en plus largement reconnue comme offrant une solution « gagnant-gagnant ». En analysant la littérature consacrée à l’HGSF ainsi que ses principaux fondements théoriques (à savoir : structuration de la demande, localisme, exploitations agricoles familiales), nous identifions les domaines d’incohérence surgissant de ces documents et des programmes, ainsi que les tensions susceptibles d’apparaître lorsqu’une même initiative vise à la fois des objectifs commerciaux et sociaux. Les arguments présentés dans le présent document ont pour objet de fournir une base permettant de clarifier les domaines suivants : 1) théorie du changement pour les programmes HGSF ; 2) conditions favorables à une issue positive des programmes HGSF en termes de développement agricole et 3) déploiement des programmes de recherche et d’évaluation d’impact. Ce programme de recherche aborde en outre, de façon plus générale, des domaines importants mais insuffisamment explorés tenant à la protection sociale globale et au discours sur le développement agricole.

Cadres politiques propices à l’amélioration de la fertilité des sols en Afrique
March 5, 2008 / Briefings politiques / Policy briefs in French

Chacun convient du fait que l’une des composantes centrales, pour parvenir à une « révolution verte africaine », porte sur la nécessaire résolution des problèmes majeurs de fertilité des sols qui pèsent sur l’agriculture africaine. A cet effet, l’AGRA (Alliance pour une révolution verte en Afrique) a lancé un nouveau programme de grande envergure, baptisé « Soil Health » (fertilité des sols) et concernant 4,1 millions d’agriculteurs en Afrique, ceci avec le soutien de la Fondation Bill and Melinda Gates, dont la contribution s’élève à 198 millions de dollars (www.agra-alliance.org/section/work/soils). La déclaration d’Abuja, en conclusion du sommet de l’Afrique sur les engrais qui s’est tenu en 2006, a instauré un contexte propice à des investissements majeurs visant à stimuler l’approvisionnement en engrais (www.africafertilizersummit.org/Abuja Fertilizer Declaration in French.pdf). Le CAADP (Programme global de développement de l’agriculture africaine) a joué un rôle actif dans le cadre des activités de suivi du sommet, notamment par son travail sur l’amélioration des marchés et des échanges (www.triomedia.co.za/work/nepad/newsletters/2008/issue212_15Feb2008.html#toc1 ). On recense par ailleurs de nombreuses autres initiatives, notamment le programme Villages du millénaire (www.millenniumvillages.org/ ), le programme Sasakawa-Global 2000 (www.saa-tokyo.org/french/sg2000/), ainsi que les activités de l’Association for Better Land Husbandry (Association pour une meilleure utilisation des terres d’élevage). Toutes ces initiatives considèrent la fertilité des sols comme une question centrale, même si les solutions et conditions politiques suggérées sont très différentes les unes des autres.

La politique de protection sociale au Malawi : processus, politiques et défis
February 1, 2008 / Briefings politiques / Policy briefs in French

Les moyens d’existence des Malawites sont probablement beaucoup plus précaires aujourd’hui qu’il y a deux décennies.Les crises répétées sur plusieurs années ont contraint la plupart des foyers à abandonner leurs principaux actifs de production afin de répondre à leurs besoins immédiats, les empêchant de conserver des moyens de subsistance durables.